Comment être sûr de l’identité d’une personne ?

Selon le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), le nombre de victimes d’usurpation d’identité en France s’élève à plus de 210 000 personnes par an . Un personnage important qui doit nous inciter à nous prémunir contre la fraude en adoptant de bons réflexes. Mais concrètement, quels sont les risques encourus ? Comment pouvez-vous vous protéger pendant que l’identification en ligne se répand ? Comment pouvez-vous vous assurer qu’aucune de vos données n’est utilisée à des fins frauduleuses ? Un aperçu des bonnes pratiques.

USURPATION D’IDENTITÉ : pourquoi se protéger ?

Qu’entend-on par vol d’identité ?

Le vol d’identité est l’acte d’appropriation des informations personnelles d’un tiers (nom et prénom, identifiants bancaires, numéro de sécurité sociale…) pour commettre des actes ou obtenir des services sous son identité.

A lire aussi : Comment perdre des centimètres sans régime?

Un spoofer se fait donc passer pour vous, afin d’obtenir des informations personnelles ou sensibles, puis l’utilise à mauvais escient. Par exemple :

Bien qu’il ait toujours existé, ce fléau se propage encore plus rapidement avec l’utilisation croissante du Web et l’utilisation des achats en ligne, grâce à de nouvelles méthodes telles que l’hameçonnage ou le phishing. Ainsi, un usurpateur se fait passer pour votre banque ou votre opérateur téléphonique par e-mail ou SMS afin d’obtenir illégalement vos informations personnelles.

Il arrive également, avec le développement des réseaux sociaux , qu’un étranger utilise votre nom de famille, votre nom de famille, votre pseudonyme ou vos photos pour distribuer du contenu, obtenir des informations ou de l’argent d’autres personnes en votre nom et sans votre consentement.

Quels sont les les conséquences de l’usurpation d’identité ?

Utilisation malveillante de vos informations personnelles peut avoir plusieurs conséquences…

  • Si vos informations financières sont volées : les conséquences peuvent être importantes pour votre portefeuille ! Vous pouvez, par exemple, vous retrouver avec un compte de découvert ou des dettes injustifiées, être enregistré auprès de la Banque de France ou être considéré coupable de fraude sur les prestations sociales que vous n’avez pas reçues (sécurité sociale, CAF, etc.).
  • Si vous utilisez votre identité pour commettre des infractions : vous pouvez être accusé par les tribunaux d’un crime ou d’un crime que vous n’avez pas commis. Dans certains cas, les victimes d’usurpation d’identité ont leur carte de sécurité sociale et leur identité utilisées pour prescrire des médicaments contrôlés, souvent pour les revendre.

Enfin, quelle que soit la forme, le vol de votre identité peut nécessiter que vous vous justifiiez devant le tribunal, que vous entamiez de lourdes procédures administratives pour réparer les dommages causés. Les risques sont présente et peut avoir un impact sur la santé mentale, poussant même certaines victimes à demander de l’aide médicale ou psychologique.

Concrètement, comment se protéger contre l’usurpation d’identité ?

Quelques conseils à appliquer au quotidien

Voici nos conseils pratiques pour éviter d’usurper votre identité au quotidien :

  • Ne fournissez jamais de documents d’identité ou d’autres documents sensibles, sauf aux entreprises ou aux personnes que vous connaissez.
  • Vérifiez les différents courriels que vous recevez et demandez si vous avez des doutes sur son expéditeur ou son origine.
  • Assurez-vous de détruire tout document contenant des informations d’identification avant de le jeter.
  • Ne dévoilez jamais un numéro de carte de crédit au téléphone, vérifiez qui appelle et pourquoi.
  • Appliquez les instructions d’utilisation lorsque vous payez par carte de crédit : composez votre code à l’abri des regards indiscrets, rangez votre carte après la transaction et Ne lisez pas vos codes à haute voix.

Les bonnes attitudes à adopter sur Internet

De petites mesures simples peuvent également être prises en compte en ce qui concerne l’utilisation de vos informations personnelles en ligne.

  • Assurez-vous d’avoir un mot de passe différent pour chaque compte et qu’il est suffisamment complexe. Privilégiez une expression ou une association de plusieurs mots, en alternant majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux (par exemple : IProtectMyIdentity$669). N’oubliez pas de modifier régulièrement vos mots de passe pour limiter les risques.
  • Méfiez-vous des messages « urgents » demandant d’ouvrir une pièce jointe (remboursement, colis à récupérer, etc.). Ce dernier peut vous transmettre un virus !
  • Lisez l’adresse e-mail de l’expéditeur avant d’ouvrir un e-mail. Soyez conscient des adresses qui, au lieu de se terminer par le nom de l’entreprise (par exemple : serviceclient@nomdelentreprise.fr), se terminent par un nom de domaine inconnu et sans lien avec l’entreprise en question.
  • Vérifiez les sites sur lesquels vous magasinez en ligne : la connexion doit être sécurisée (vous pouvez le vérifier via l’icône de cadenas fermé avant l’URL du site, ce qui indique que la connexion est sécurisée).

En cas de doute sur la sécurité de vos données, un site mis en ligne par le gouvernement vous permet de vous renseigner sur la sécurité numérique et les meilleures pratiques à suivre pour vous protéger contre la cyber-malveillance .

Évitez la fraude à l’identité grâce à une identité numérique forte

Identité numérique : définition et avantages

Pour aller plus loin et atténuer le risque de vol de données, une identité numérique peut être efficace : elle vous permet de vous connecter à tout type de service en ligne avec un nom d’utilisateur et un mot de passe uniques .

Il s’agit d’un outil pratique qui vous évite de devoir créer un compte pour chaque service.

Vous avez peut-être déjà rencontré une telle connexion lorsque l’on vous propose d’utiliser votre taxe numéro, vos identifiants de sécurité sociale ou vos comptes Google ou Facebook pour vous identifier.

Le rôle d’une identité numérique garantie de niveau substantiel

Selon le règlement eIDAS, l’objectif d’une identité numérique garantie d’un niveau substantiel est de réduire considérablement le risque d’abus ou de modification de l’identité .

Lorsque vous vous inscrivez, une preuve d’identité est demandée et soumise à vérification pour déterminer son authenticité. Lorsque vous vous connectez, l’authentification repose sur une combinaison de deux des trois facteurs suivants :

  • preuve de ce que vous possédez (un smartphone, un badge…)
  • ;

  • preuve de ce que vous savez (un mot de passe, un code PIN…)
  • ;

  • preuve de qui vous êtes (reconnaissance vocale, faciale…).
  • une

La création d’une identité numérique avec une telle authentification à double facteur vous procure une tranquillité d’esprit.

Zoom sur la Digital Identity La Poste

À ce jour, La Poste Digital Identity est la première solution d’identification et d’authentification numériques certifiée conforme en France au niveau de garantie substantiel de la réglementation eIDAS européenne par l’ANSSI.

Son processus d’authentification repose sur la combinaison unique d’un identifiant, d’une application et d’un code secret, avec deux méthodes de vérification distinctes :

  • en saisissant votre identifiant, en tant qu’utilisateur,
  • et une confirmation de connexion sur l’application Identité numérique à l’aide de votre code secret.

Ainsi, votre accès est sécurisé grâce à une solution qui garantit que vous êtes à l’origine de la demande de connexion !

Pour mieux contrôler vos informations en ligne et en physique, la vigilance est le mot clé. Si vous êtes toujours victime d’une fraude d’identité, n’oubliez pas de vous opposer à vos cartes de crédit, de rassembler toutes les preuves à votre disposition, de déposer une plainte sans délai et vérifiez auprès de la Banque de France que vous n’êtes pas inscrit au registre des dettes !

Je veux en savoir plus sur l’identité numérique de LaPoste

vous pourriez aussi aimer