Où apprendre le métier de mineur ?

A découvrir également : Comment changer le nom d'un Lieu-dit ?

Avant de devenir boucher, l’un des meilleurs moyens est de passer par la boîte d’apprentissage en boucherie pour apprendre les bases essentielles à la pratique du métier.

Ce guide vous sera utile pour vous retrouver dans les différentes formations dans ce domaine, et pour tout savoir pour devenir apprenti boucher !

A lire aussi : Quel document doit fournir un notaire pour succession ?

Apprentissage du boucher : une offre importante pour la formation

L’apprenti boucher peut choisir de commencer sa formation dès le troisième (CAP). Sa formation peut être courte ou, s’il a un bon niveau scolaire, il peut choisir de poursuivre ses études afin de bénéficier d’un meilleur salaire (baccalauréat professionnel, mention complémentaire ou même certificat professionnel). Voyons donc plus en détail chacune de ces formations.

1) Formations de boucherie après la 3e classe

Boucher CAP : pour une insertion rapide dans la vie active (2 ans)

Cette formation est disponible à la fin de la 3e classe et est dispensé dans plus de 127 écoles. Il est destiné aux étudiants qui sont souvent très jeunes. Ce diplôme est préparé en 2 ans et peut être réalisé à temps plein ou en apprentissage.

Il est enseigné dans un lycée professionnel ou dans un CFA. Il vise à offrir à l’apprenti boucher une partie théorique avec des matières qu’il suivait déjà au collège telles que le français, l’histoire-géographie ou les mathématiques et une partie pratique où l’apprenti est en entreprise, avec un rythme d’une semaine de cours pour 2 chez l’employeur.

L’avantage de la formation en entreprise est qu’elle permet à l’apprenti boucher d’acquérir des compétences en matière d’approvisionnement, d’organisation ou de transformation de produits, qui lui seront essentielles dans sa future profession.

Il sera amené à apprendre à maîtriser toutes les techniques permettant de désosser, de dénerver ou de dégraisser, de pouvoir nouer un rôti en quelques secondes. En tant que commerçant, il conseille ses clients sur le le choix des pièces, les moyens de les accueillir et les temps de cuisson.

Par la suite, le jeune en apprentissage en boucherie a la possibilité d’entrer dans le monde du travail mais aussi de poursuivre ses études s’il souhaite se spécialiser davantage.

Corbeille Pro Boucher-Charcuteuse-Traiteur (2 ans)

Cette formation en apprentissage de boucherie vise à permettre à l’étudiant de toucher d’autres métiers du même secteur. Cet apprentissage est accessible à partir de la troisième classe, l’apprenti est ensuite formé en trois ans dans un lycée professionnel. Les personnes titulaires d’un CAP de boucher peuvent accéder à ce diplôme et l’obtenir en seulement deux ans.

Le traiteur professionnel Bac Butcher Charcutier forme des professionnels polyvalents qui, comme son nom l’indique, maîtrisent plusieurs métiers. Dans la boucherie, ils apprennent à préparer des viandes pour les rendre propres à la consommation : découper, désosser les carcasses, dégraisser et parer la viande.

En charcuterie, ils peuvent gérer toutes les étapes de la production de jambons, tartes, saucisses… Les diplômés de ce pro bac ont acquis un savoir-faire en cuisine et développent des produits de restauration dans le respect des règles de santé et de sécurité alimentaire. Ils possèdent également des compétences en gestion d’entreprise, en marketing et en gestion d’équipe.

2) Continuer à s’entraîner après le CAP ou au bac 2

Butcher BP (2 ans) : apprendre à gérer une entreprise

Le BP (bac professionnel) est une formation de deux ans qui est accessible après que l’apprenti boucher a validé son CAP. Cette formation permet à ces derniers d’obtenir un niveau de qualification élevé qui correspond à un niveau de baccalauréat.

Il s’adresse donc à ceux qui sont motivés et désireux d’apprendre à gérer eux-mêmes une entreprise dans le secteur de la boucherie.

Le titulaire du boucher BP est un ouvrier hautement qualifié capable d’organiser et de gérer un point de vente spécialisé. Il remplit diverses fonctions : il contrôle, reçoit et stocke les carcasses et la viande. Il sait sélectionner des produits de bonne qualité et connaît bien les techniques de conservation de la viande.

L’apprenti boucher devra choisir des fournisseurs, il doit pouvoir négocier avec eux et passer des commandes. Il maîtrise les opérations de transformation de la viande : il coupe les carcasses, les désossent et les sépare. Il épluche les viandes, les prépare pour la commercialisation (ficelage, bardage…).

Il s’occupe de la mise en page du point de vente et de la présentation des produits afin de les rendre attrayants pour les clients. Il accueille et conseille les clients, conditionne leurs achats et encaissera les ventes.

L’apprenti boucher est tenu de contrôler les stocks et de calculer les rendements. Il peut encadrer le personnel. Il développe des protocoles pour des approches de qualité et de développement durable. Enfin, il entretient les locaux et travaille dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité.

Le diplômé débute en tant que travailleur hautement qualifié dans un métier d’artisanat, de vente en gros ou commerce de semi-gros. Fort d’une solide expérience, il pourra créer ou reprendre une boucherie.

Boucherie traiteur BM : devenir maître artisan (1 an)

Le BM (master) est un diplôme créé par des organisations professionnelles. L’apprenti boucher peut suivre ce cours après son CAP ou après un baccalauréat professionnel.

La formation se déroule sur 2 ans et permet une plus grande accessibilité au marché du travail en apportant des compétences plus spécifiques que celles que l’apprenti a internalisées lors de son boucher CAP.

Ils permettent à l’apprenti d’obtenir le titre de maître artisan et d’acquérir une amélioration de la profession exercée mais aussi de se préparer à la création ou à la reprise d’une entreprise artisanale. Il est préparé pour les contrats d’apprentissage ou la formation continue des professionnels en exercice.

Employé de MC Catering (1 an)

Cette mention supplémentaire est accessible après un CAP, un bac pro ou un bac général.

Cet apprentissage en boucherie permet de se spécialiser dans deux cours :

  • Dans la fabrication, il apprend à marier des produits, réalise des assemblages. Il prépare des appareils électroménagers, des fonds et des sauces, fait des pâtisseries salées ou sucrées. Il décore les plats puis les emballe pour le stockage avant la vente. Ils doivent pouvoir organiser leur travail de manière à assurer la bonne conservation des produits, à appliquer des règles d’hygiène et à gérer les stocks.
  • En vente, il conseille les clients sur les plats à préparer, gère la restauration et la conservation et s’occupe des commandes.

3) Quel est le salaire d’un apprenti boucher ?

Le salaire d’un apprenti boucher varie en fonction de son âge, les mineurs étant payés jusqu’à 53% du smic qui peut ensuite aller jusqu’à 78% après 21 ans ans d’âge. Plus d’informations sur notre page sur les salaires des apprentis.

Quel choix faire en fin de compte ?

L’offre de formation étant très importante, il semble important que l’apprenti boucher détermine s’il souhaite entrer rapidement sur le marché du travail, dans lequel le CAP est la voie royale.

Le baccalauréat professionnel lui permet d’acquérir des compétences plus avancées notamment dans la gestion d’une entreprise, tandis que les cours de type Mention Additionnelle ou Master lui permettent de perfectionner son apprentissage en boucherie dans des domaines plus précis (restauration…)

Il ne reste plus qu’à faire le point sur vos envies et à choisir l’itinéraire le plus adapté !

vous pourriez aussi aimer