La bière peut-elle provoquer des maux d’estomac ?

La bière est une boisson alcoolisée, produite à partir de la fermentation alcoolique d’une mixture de produits végétaux. Elle fait partie des boissons les plus consommées quotidiennement. Cependant, elle peut causer quelques désastres au niveau de l’estomac. Découvrez ici, en quoi la bière peut provoquer des maux d’estomac.

Maux d’estomac bénins causés par la bière

L’éthanol ou encore alcool pur, contenu dans la bière provoque une augmentation de la productivité de l’acidité dans l’estomac et cause des irritations de la muqueuse stomacale. Cela provoque alors, une stimulation du sphincter et la remontée des acides.

A découvrir également : Agathe Auproux nue ? Les internautes s'affolent

L’acidité de l’estomac induira également la destruction progressive du mucus. Il s’agit de la couche qui sert de barrière entre l’estomac, la paroi intestinale et l’acide. Une fois détruit, cet élément ne joue plus son rôle protecteur de l’estomac, contre les infections.  Le consommateur de bière ressentira alors régulièrement des douleurs d’estomac.

Les différentes stimulations du sphincter et la production d’acide gastrique peuvent également donner naissance à des douleurs d’estomac ou des maux de ventre. Ces douleurs peuvent aussi être accompagnées des nausées et des vomissements.

A lire aussi : LG avance les dates de mise à jour Android 9 pieds pour LG G7 ThinQ et LG V40 ThinQ

Par ailleurs, une consommation abusive ou excessive de la bière peut augmenter les risques de cancer viscéral (estomac et intestin) pour l’organisme. En outre, l’alcool ingéré dans votre organisme sera privilégié lors de la digestion au détriment des macronutriments notamment les graisses. Son métabolisme se fait généralement par le foie après plusieurs réactions chimiques complexes qui sollicitent la participation active des enzymes spécialisées. Ces dernières auront des effets sur la synthèse des acides gras pour provoquer l’accumulation des masses graisseuses. Tout cela crée des disfonctionnements au niveau du ventre et par ricochet, au niveau de l’estomac.

Les douleurs d’estomac dues aux ballonnements : aérocolie

La bière est une boisson gazeuse. Il s’agit du gaz carbonique qui provient de la levure. La présence dudit gaz dans cette boisson alcoolisée se manifeste par des petites bulles dans une bouteille ou dans un verre de bière. Ce gaz agit sur l’estomac, provoquant son extension. L’extension de l’estomac donne par conséquent le gonflement du ventre encore appelé ballonnement. Il n’est pas à confondre avec le gros ventre causé par l’accumulation de masse graisseuse.

Il s’agit ici d’aérocolie. C’est le nom donné au fait que les gaz restent coinçés dans le colon et ne sont pas évacués. La consommation de bière favorise donc une surproduction de gaz qui en apparence augmente le volume de l’abdomen. En moyenne une personne produit entre 0,75 et 1,5 litre de gaz par jour. Ce volume sera vite dépassé en cas de consommation de bière, qui en outre, ralentira le transit. De son côté, le consommateur en plus de ressentir le ballonnement, souffrira de fortes douleurs abdominales. L’intensité desdites douleurs varie plus ou moins selon les individus.

Maux de ventre comme symptômes de troubles hépatiques causés par la bière

La consommation prolongée ou abusive de la bière peut aussi causer des troubles hépatiques. Il s’agit en l’occurrence de la stéatose hépatique, l’hépatite alcoolique, la cirrhose du foie, etc.

La stéatose hépatique est une maladie du foie. Elle correspond à un excès de graisses dans le foie et se manifeste silencieusement par des douleurs de l’abdomaine. Cependant, ce mal ne suffit pas à lui seul pour causer des douleurs de ventre. Mais, il va induire l’hépatite alcoolique qui se manifeste par la dégradation progressive et la mort des cellules hépatites. Par conséquent, le buveur commencera à ressentir les maux de ventre, augmentation de la taille de l’abdomaine, le jaunissement, parce que son foie aura grand mal à évacuer les fluides de l’estomac ou des intestins.

Aussi, pourrait-il arriver de diagnostiquer une cirrhose de foie à cause de la consommation de bière. Elle est souvent accompagnée de la destruction permanente des cellules hépatiques. Elle peut causer des douleurs évolutives et de façon progressive avec le mal. Les sujets qui en souffrent peuvent avoir des maux de ventre, de la jaunisse, des nausées et des vomissements.

Il est donc clair, au regard de toutes ces données scientifiquement prouvées par plusieurs études, que la bière donne des maux de ventre. Quand ils sont bénins, il s’agit simplement de conséquence de l’altération de la perméabilité de l’estomac ou des intestins. Lorsqu’ils sont accompagnés d’autres symptômes, il est possible qu’une maladie hépatite soit déjà installée.

vous pourriez aussi aimer