Comment récupérer après une liposuccion ?

De plus en plus de personnes optent pour la liposuccion pour avoir une silhouette parfaite. Cependant, une mauvaise habitude peut provoquer des complications postopératoires. À cet effet, découvrez les dispositions à prendre pour vite récupérer après ce genre d’opération.

Prendre des conseils chez votre médecin

Une intervention de liposuccion est une opération chirurgicale susceptible d’entraîner des complications. Vous devez donc faire très attention à chaque détail de votre mode de vie durant la période postopératoire.

A lire en complément : Quelle assurance maladie pour les étudiants ?

Pour cela, rapprochez-vous de votre médecin pour connaître les précautions à prendre pour bien récupérer. N’hésitez pas à lui poser des questions lors de votre dernière consultation avant l’opération si vous avez des inquiétudes.

Il est recommandé de se faire accompagner par un proche pour qu’il soit également informé des dispositions à prendre.

A voir aussi : Comment se débarrasser du ver solitaire naturellement ?

Se reposer

Après une liposuccion, les patients doivent obligatoirement prendre du temps pour se reposer. À cet effet, renseignez-vous auprès du médecin pour connaître le temps que doit prendre votre repos. Demandez également un certificat médical pour remplir les formalités de demande de congé à votre lieu de travail.

En outre, la durée de votre repos varie en fonction de l’ampleur de la liposuccion et de la quantité de graisse enlevée par le chirurgien. De plus, il est préférable d’apprêter votre chambre personnelle avant l’intervention. Ainsi, vous pourrez récupérer dans un environnement apaisant et confortable.

Utiliser les vêtements de compression

Pour vite récupérer après une liposuccion, il est conseillé de porter des vêtements de compression. Cela peut être prescrit par le médecin après l’opération en plus des bandages de compression. En effet, ces éléments :

  • favorisent l’arrêt de l’hémorragie ;
  • gardent soigneusement la partie opérée ;
  • maintiennent les contours de l’opération.

Par ailleurs, les vêtements de compression permettent de diminuer les gonflements et les lésions, mais favorisent également la circulation. Toutefois, assurez-vous que ceux-ci soient particulièrement adaptés à la zone opérée.

Prendre des antibiotiques

Les médecins prescrivent des antibiotiques après les interventions de liposuccion pour éviter les infections. Ainsi, prenez ces médicaments comme recommandé par le médecin traitant pour ne pas développer des complications.

Par ailleurs, si vous avez des inflammations, des engourdissements ou ressentez des douleurs, utilisez des analgésiques comme que l’ibuprofène. Cependant, ces réactions postopératoires sont normales pendant les premières semaines.

S’occuper de l’incision

Pour vite récupérer après une liposuccion, occupez-vous très bien de l’incision et évitez les infections ou autres complications. Pour cela, gardez la partie opérée toujours propre et changez les bandages. De plus, évitez de vous laver avant le retrait des points d’incision.

Suivre une alimentation saine et équilibrée pour favoriser la guérison

En plus de prendre soin de l’incision, pour récupérer rapidement après une liposuccion vous devez prendre soin des tissus endommagés.

Il est recommandé de manger des aliments frais et non transformés tels que les fruits, les légumes, les viandes maigres comme le poulet ou encore les poissons gras comme le saumon qui contiennent des acides gras oméga-3 bénéfiques pour la santé cardiaque. De même, évitez autant que possible les aliments riches en graisses saturées ou en sucres ajoutés.

Indispensable : Buvez suffisamment d’eau ! La déshydratation ralentit la cicatrisation et peut aggraver certains symptômes postopératoires. Veillez donc à boire entre 6 et 8 verres par jour. Si vous n’aimez pas trop boire d’eau plate, pensez aux jus naturels ou aux infusions sans sucre ajouté.

Pour accélérer votre temps de récupération après une liposuccion, il faut adopter un mode d’alimentation sain et équilibré tout au long du processus postopératoire. Cela permettra non seulement d’accélérer la guérison, mais aussi de contribuer positivement à votre bien-être général.

Faire de l’exercice physique modéré pour stimuler la circulation sanguine et éviter les complications

En plus d’adopter une alimentation saine, il est recommandé de faire de l’exercice physique modéré pour stimuler la circulation sanguine et éviter les complications postopératoires. Il faut savoir que l’exercice intensif n’est pas autorisé jusqu’à ce que le médecin vous donne son feu vert.

Les exercices légers comme la marche ou le yoga peuvent aider à réduire l’enflure en améliorant le drainage lymphatique. Pensez à bien commencer par des séances courtes (environ 15 minutes) et augmenter progressivement leur durée au fil du temps.

Évitez de soulever des objets lourds ou de réaliser des mouvements brusques qui pourraient endommager vos sutures chirurgicales ou compromettre votre processus de guérison.

Si vous travaillez dans un environnement où vous êtes obligé(e) de rester debout pendant longtemps, essayez si possible de trouver un moment pour faire régulièrement quelques étirements simples afin d’améliorer votre circulation sanguine.

Dans les semaines suivant votre intervention chirurgicale, privilégiez donc une activité physique légère mais constante plutôt qu’une activité intensive ponctuelle car cela pourrait avoir des effets néfastes sur votre corps et ralentir considérablement la cicatrisation. En suivant ces conseils simples, vous pouvez récupérer rapidement après une liposuccion tout en diminuant les risques éventuels postopératoires.

Éviter de fumer ou de boire de l’alcool pendant la période de récupération

Outre une alimentation saine et la pratique d’un exercice physique modéré, il est aussi crucial d’éviter de fumer ou de boire de l’alcool pendant votre période de récupération. Ces habitudes peuvent entraver le processus de guérison en réduisant l’apport en oxygène dans les cellules du corps.

Fumer peut aussi augmenter considérablement le risque d’infection et ralentir la cicatrisation. Si vous êtes un fumeur régulier, vous devriez envisager sérieusement d’arrêter avant votre intervention chirurgicale pour réduire les complications possibles lors du processus postopératoire.

L’alcool a des effets similaires sur le corps, notamment en ce qui concerne sa capacité à absorber suffisamment d’oxygène pour aider à la cicatrisation des tissus. Il est donc recommandé aux patients qui subissent une liposuccion ou toute autre forme de chirurgie plastique invasive, d’éviter tout type de consommation excessive pendant leur période postopératoire afin que leurs corps puissent se concentrer entièrement sur la guérison.

Cela étant dit, il n’y a pas besoin d’un arrêt complet immédiatement après l’intervention chirurgicale. Le mieux serait plutôt que les patients évitent complètement ces substances au cours des premières semaines suivant leur opération afin que leur corps puisse récupérer sans aucune interférence extérieure.

Si vous voulez vous assurer que votre période de récupération après une liposuccion se passe le plus facilement et rapidement possible, assurez-vous d’adopter un mode de vie sain en évitant les habitudes nuisibles telles que la consommation excessive d’alcool ou le tabagisme. Ces ajustements simples peuvent aider à accélérer votre processus de guérison et réduire les risques éventuels postopératoires.

Éviter les bains chauds ou les saunas pour éviter toute infection ou inflammation

En plus d’une bonne alimentation, d’exercice et d’abstinence tabagique ou alcoolique, les patients doivent aussi être conscients des facteurs environnementaux pouvant affecter leur processus de guérison. L’un des éléments à éviter est la chaleur excessive.

Les bains chauds et les saunas sont souvent très appréciés pour leurs propriétés relaxantes et curatives. Après une liposuccion, ces pratiques peuvent causer des problèmes au patient en favorisant l’infection ou l’inflammation. La chaleur peut entraîner une augmentation du taux d’inflammation dans le corps, qui pourrait alors ralentir la cicatrisation.

Les patients doivent faire preuve de prudence en ce qui concerne les bains chauds et les saunas. Ils doivent opter pour des alternatives plus douces afin d’éviter toute complication inutile et maintenir une bonne dynamique dans leur processus postopératoire.

vous pourriez aussi aimer