Comment faire pousser des avocats en France?

L’avocat est un fruit d’origine mexicaine, comestible de l’avocatier. Sa famille est identique à celle du laurier. De plus, l’avocat peut atteindre jusqu’à 12 m de haut. Cet arbre s’adapte bien au milieu tropical et met 4 à 6 ans pour donner des fruits après sa semence. Connu de tous, l’avocat est un fruit qui entre dans la composition de nombreux menus. On vous présente dans cet article le processus de culture de l’avocatier en France.

Culture de l’avocat : périodes et conditions favorables

S’adaptant facilement aux climats subtropicaux, l’avocatier est un arbre tropical qui ne supporte pas le froid. Toutes ses variétés possèdent leur propre seuil auquel elles deviennent sensibles. Les variétés mexicaines connaissent par ailleurs des dégâts à -4 °C. En revanche, la variété Fuerté ne résiste pas à -2 °C, car elle est assez sensible. Les variétés guatémaltèques sont quant à elles, vulnérables entre -1 et -1,5 °C.

A lire également : Qui est la femme d'Omari Hardwick, Jennifer Pfautch ?

Sans les mois chauds, il faut une température variant entre 12,8 et 28,3 °C pour la culture de l’avocatier. Par ailleurs, les mois froids requièrent un optimum de 15 degrés tandis que ceux chauds requièrent un optimum de 25 degrés. Il est à notifier aussi que les vents secs et froids ont des conséquences néfastes sur l’avocatier.

En effet, ceux-ci peuvent endommager les bois et les feuillages en raison de la chute prématurée des avocats en ces temps. En outre, vous devez prévoir des protections individuelles pour vos jeunes avocats et jeunes plantes, car les grandes altitudes mettent un frein à leur maturation.

A lire en complément : Où est Allison Stokke ?

Les fortes pluies et les longues saisons sèches peuvent aussi avoir des conséquences négatives sur la croissance de vos avocatiers. Un milieu humide à pluviométrie modérée serait donc favorable à la culture de l’avocatier. Cet arbre pousse également sur des sols sablo-argileux ou encore sableux.

L’avocatier est-il réellement cultivable en France ?

Prisé de tous, l’avocat est un fruit qui peut être cultivé en France. La Côte d’Azur possède par ailleurs un sol bénéfique à sa culture. Hormis le pourtour méditerranéen français, l’avocatier peut être également planté à Carros ou à Menton, à cause de leur climat tempéré renfermant peu de gel.

Ce fruit pousse également dans les zones comme Mayotte, Guadeloupe, Réunion, Martinique et Guyane. Avec 1 900 tonnes de production, le territoire français se classe en 46e position parmi les pays producteurs d’avocats.

Culture de l’avocat en France : comment s’y prendre ?

faire pousser des avocats

Si vous possédez un potager avec beaucoup d’espaces, vous pouvez facilement cultiver l’avocat. Voici quelques étapes à suivre.

Préparation du noyau d’avocat

Afin d’éviter l’écorchement du noyau de l’avocat, coupez délicatement votre avocat à l’aide d’un couteau. Vous devez ensuite nettoyer à l’eau chaude, ce noyau à la main et sans détergent. Débarrassez ce dernier de sa pulpe tout en maintenant sa peau brune. Enfoncez-y ensuite, pointe en haut, 3 ou 4 cure-dents ou allumettes à environ 5 mm de profondeur. Les intervalles doivent être réguliers.

L’immersion du noyau d’avocat

Mettez le noyau dans un verre d’eau de façon à ce que sa partie inférieure soit immergée. Placez ensuite le verre dans une pièce suffisamment chaude et près d’une fenêtre. Après quelques semaines, la peau brune va se détacher et le noyau commencera à se fendre en hauteur. Une racine va naître et un germe aérien va donner naissance à un bourgeon.

La mise en terre

Placez des billes de graviers ou d’argiles au fond d’un pot d’au moins 25 cm de diamètre. Remplissez ensuite le pot de terreau et faites-y un petit trou. Placez le noyau dans le trou après retrait des cure-dents de façon délicate. Laissez la pointe du noyau à l’air libre lors de sa mise en terre. Placez le pot près de la lumière et n’oubliez pas de l’arroser régulièrement.

Vous savez maintenant comment planter un avocatier en France. Cependant, n’oubliez pas de sortir votre plante au balcon en fin de printemps et de la faire rentrer en automne. Arrosez-la moins souvent en hiver et en automne. Après la première année, faites lui un apport d’engrais spécifique plante verte au printemps et en automne.

vous pourriez aussi aimer