Quel est le salaire d’un chauffeur über ?

Le métier de chauffeur VTC (Transport Car with Driver) consiste à conduire des personnes dans un véhicule haut de gamme dans le cadre de leurs déplacements personnels ou professionnels et ce, contre rémunération. De nos jours, le secteur du VTC est devenu dynamique et la profession attire un nombre important de travailleurs, d’autant plus qu’elle ne nécessite qu’une simple formation VTC.

Devenir chauffeur de VTC vous tente, mais vous craignez que vos revenus ne vous offrent pas la stabilité financière que vous recherchez ! Alors, combien gagne un pilote VTC en moyenne ?

A découvrir également : Comment éliminer les pellicules naturellement ?

Chauffeur VTC, un salaire variable

Il est difficile de spécifier exactement combien gagne un pilote VTC car cela dépend de plusieurs critères. Le revenu net mensuel d’un chauffeur de VTC dépend évidemment du temps consacré à son activité et à ses heures de travail. Un conducteur de VTC avec des frais liés à la voiture (hors carburant), qui varient entre 600 et 900€ par mois, gagnera en moyenne ce qui suit : chiffre d’affaires :

  • Pour 40 heures de travail par semaine principalement en dehors des week-ends, pendant la journée : le revenu mensuel net varie entre 1 390€ et 1 690€.
  • Pour 40 heures par semaine, principalement hors week-end, le soir : le revenu mensuel net varie entre 1 530€ et 1 920€.
  • Pendant 60 heures par semaine principalement le week-end, pendant la journée : le revenu mensuel net varie entre 1 670€ et 2 100€.
  • Pour 60 heures par semaine principalement le week-end, le soir : le revenu mensuel net varie entre 1 850€ et 2 280€.

Il convient de noter que le salaire du conducteur de VTC mentionné ci-dessus ne concerne que ceux qui travaillent à leur compte, c’est-à-dire un chauffeur VTC chez un travailleur indépendant. Cependant, un chauffeur salarié reçoit entre 1200€ et 1 900€.

A voir aussi : Comment devenir directrice adjointe de crèche ?

De plus, l’expérience influence également le montant qu’un conducteur de VTC peut gagner par mois : un conducteur de VTC plus compétent et plus expérimenté, ayant plusieurs années de conduite sous sa ceinture, peut réclamer une meilleure rémunération.

Enfin, on voit qu’un pilote VTC gagne bien sa vie. Cet emploi est donc une opportunité pour ceux qui n’ont pas bénéficié d’une excellente formation académique et qui éprouvent des difficultés à s’intégrer dans la vie professionnelle. Alors, comment devenir un pilote VTC ?

Formation et critères requis pour devenir pilote VTC

Il n’y a pas de niveau de diplôme obligatoire pour devenir pilote VTC : vous pouvez vous installer sans diplôme, sans baccalauréat, il vous suffit de passer l’examen VTC.

Même si vous pouvez devenir conducteur VTC sans formation, il est recommandé de vous adresser à un centre de formation agréé pour vous préparer à l’examen VTC. Ces centres de formation VTC à Paris proposent généralement des sessions de 3 semaines : enfin, si l’on compare avec l’investissement que nécessite cette profession en termes de formation, combien gagne un chauffeur VTC devient alors très avantageux. Toutefois, le pilote VTC pour son propre compte doit répondre aux exigences suivantes : conditions d’exercice :

  • titulaire d’un permis B depuis au moins trois ans (seulement deux ans si vous avez passé la conduite accompagnée).
  • Avoir validé votre condition physique lors d’une visite médicale.
  • Validez l’examen du pilote VTC.
  • Soyez inscrit dans le registre VTC.
  • Avoir suivi l’enseignement de « Prévention et Secours civique Niveau 1 (PSC1) » depuis moins de 2 ans.
  • Avoir un casier judiciaire vide (Bulletin n° 2) qui ne contient aucune des condamnations suivantes : la moitié des points sur le permis de conduire, conduite sans permis, condamnation supérieure à 6 mois de prison.
  • Êtes-vous

Une fois que la carte professionnelle VTC a été obtenue auprès de la préfecture et après avoir rempli toutes ces conditions, la procédure suivante pour devenir chauffeur VTC implique la mise en place d’un cadre juridique professionnel en suivant les étapes nécessaires pour obtenir le statut d’auto-entrepreneur.

vous pourriez aussi aimer